(B.A) The Land of Hope

Second film de la trilogie du Japonais Sion Sono, influencée par les catastrophes de Mars 2011.

The Land of Hope se déroule dans un coin de campagne soudainement dévasté par un tremblement de terre. Une famille de fermiers se retrouve alors face à un choix impossible : évacuer la zone comme la plupart des gens en abandonnant une vie de travail & de souvenirs, ou décider de rester coûte que coûte…

Après Himizu, Sono récidive à vouloir parler ouvertement de ce désastre et de ses conséquences. Devenant l’un des très rares cinéastes Japonais à utiliser la fiction pour aborder ce sujet.

Comme d’hab avec ce cinéaste, la production a été très rapide. Le film a été tourné en Janvier 2012 et complètement finalisé en Avril 2012 ! L’idée était sans doute de viser une sélection Cannoise… Malheureusement, pas de Sono à Cannes cette année !

Dans tous les cas, d’après ce teaser, ça ressemble à un drame familial avec une bonne dose d’émotions, où des générations différentes – un jeune couple, et leurs parents – sont confrontés à une situation incontrôlable. À côté, quelques points habituels chez Sono, des acteurs gueulants, le choix d’un morceau de musique classique pour accompagner (alourdir) l’histoire… !

À savoir qu’il s’agit d’une co-production internationale (et indépendante) réunissant l’éditeur Anglais Third Window Films, l’éditeur Allemand Rapid Eye et notamment la société de production Japonaise Pictures Dept – qui s’était déjà occupée de Guilty of Romance. Pas de français dans le lot par contre…

The Land of Hope devrait sortir au Japon à l’automne 2012, avec un passage dans un des grands festivals internationaux de cette période ?

Sources : ScreenDaily, Pictures Dept, BitterEnds@YT, Nippon Cinema, Site Officiel



comments powered by Disqus