Le pouvoir de l’animation

PART 5 – Ichiro Itano et la révolution du Missile Circus

Vous avez déjà vu ça [voir extrait vidéo], et ça porte un nom (je parle pas de Macross….). Je parle du “missile circus” plutôt connu comme le “Itano circus”, nommé d’après l’animateur Ichiro Itano, l’un des premiers grands noms du monde sakuga.


Macross do you remember love?

Ichiro Itano n’a pas qu’une corde à son arc. Il a révolutionné la manière de réaliser les scènes d’action animées. Quand il intègre l’industrie, les batailles de base ressemblent à ça :


Mobile Suit Gundam, épisode ???

Vous avez des plans de tirs… Des plans d’objets visés… Avec une caméra éloignée de l’action… Un rendu très plat… très ennuyeux… Et voici la 1ère série TV sur laquelle Ichiro Itano a travaillé, c’est le premier Mobile Suit Gundam.


Mobile Suit Gundam, épisode ???

Il ne révolutionne pas l’animation de suite, mais vous pouvez déjà voir ici à quel point il cherche à placer la caméra au coeur de l’action, qu’il envisage l’action en 3D, et qu’il cherche à placer plusieurs sujets dans un même plan. Yoshiyuki Tomino, le créateur de Gundam, a été tellement surpris par Itano qu’il l’a invité à travailler sur son prochain projet pour continuer à développer ce style d’animation.

[Commentant l'extrait suivant] Voilà le titre de la série, Ideon. Là vous pouvez voir Itano en train de vraiment transcender le modèle des batailles statiques. Ici on voit un superbe alignement de robots & missiles se déplaçant autour de la caméra tel un ballet complexe. Faisant comprendre aux fans Le Pouvoir de l’Animation.


Space Runaway Idon, épisode ???

C’est comme ça que le nom d’Itano a rejoint le Panthéon du sakuga, et inspiré une nouvelle génération d’animateurs pour faire des batailles plus viscérales. Dans le dernier film de la série, nous voyons le style Itano à son meilleur. D’ailleurs ce film vous marquera à vie. C’est l’inspiration pour The End of Evangelion, pour info… Tout le monde crève et c’est super apocalyptique. Dans le film, il y a une fillette de 13 ans dont la tête et les épaules sont arrachées du corps. Et c’est terriblement triste et… superbe !

Bref, Ichiro travaillera plus tard sur Macross, où les “missile circus” sont récurrents. Il a dit que l’idée lui provient de son enfance il attachait des roquettes à son vélo et pédalait pour les faire voler dans toutes les directions. Vu que c’est une légende du sakuga, la référence revient dans de nombreux anime. Comme ici, dans Haruhi Suzumiya.


The Melancholy of Haruhi Suzumiya (saison 2, épisode 2)

PART 6 >

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9



comments powered by Disqus