En bref, les infos de l’été… (2)

La tribune du dimanche ;

# Des évènements se préparent pour la rentrée, à commencer par L’Étrange Festival de Paris du 2 au 11 Septembre 2011, dont la programmation fera place à quelques films asiatiques. Les titres déjà annoncés, l’anime Redline de Takashi Koike (en DVD/BR le 19/10), Cold Fish de Sion Sono, Revenge: A Love Story par les producteurs de Dream Home, Enthiran de S. Shankar, Piscine sans eau de Koji Wakamatsu, et aussi une soirée Sushi Typhoon

# Ensuite, du 24 Septembre au 27 Octobre 2011, la MCJP mettra à l’honneur le cinéma japonais contemporain indépendant venant de la région du Kansai (en illustr.). Les têtes les plus connues étant Naomi Kawaze et Hitoshi Matsumoto. L’occasion de découvrir des films difficilement visibles hors-Japon, des nouveaux noms comme Yuyu Ishii (Sawako Decides) ou encore Satoko Yokohama (Bare Essence of Life) ou tout simplement quelques films cultes comme Kichiku. Le programme.

# Les amateurs français de pinku apprécieront, l’éditeur Le Lézard Noir prépare la publication d’une traduction française du livre Behind the Pink Curtain écrit par Jasper Sharp de Midnight Eye. Un livre immanquable sur le cinéma japonais érotique, c’est bourré d’informations & d’anecdotes. Reste plus qu’à attendre l’annonce d’une date de sortie (et éventuellement, des précisions sur le contenu ?).

# D’ailleurs, sur un sujet très voisin, lire cet entretien avec Tom Mes, l’autre tête de Midnight Eye, qui parle de son travail de scénariste pour la comédie musicale pink Underwater Love. Qui sortira prochainement en Angleterre chez Third Window Films, éditeur offrant une fenêtre de visibilité en Occident aux indépendants japonais.

# Quelques nouvelles de Sion Sono, avec plusieurs images de son adaptation live du manga noir-glauque Himizu dont le tournage s’est terminé fin Juin 2011, le film étant prévu pour 2012. Mais aussi l’annonce de la sortie DVD/BR de Guilty of Romance en Angleterre le 31 Octobre 2011. Qui contiendra les 2 montages du film, la version internationale de 112 minutes, et la version japonaise de 144 minutes rétablissant l’enquête policière au sein du récit. Rien de prévu pour la France.

# Toujours dans l’actualité, la bande-annonce du remake d’Hara-kiri par Takashi Miike est visible, l’article contient les infos sur le projet et quelques pistes par rapport à la démarche intéressante de Miike.

# Du cinéma japonais inconnu plein les yeux, avec cette galerie d’images rares et ces posters d’époque.

# Hors Asie, un texte sublime sur le Munich de Spielberg qui fait office de véritable leçon de cinéma, offrant un décryptage éclairant sur les enjeux et la réalisation du film. C’est passionnant, c’est l’été, c’est à lire d’urgence.

# Pour terminer, cet entretien TV avec le coréen Kim Jee-woon à propos de son J’ai rencontré le Diable (par contre, pour The Murderer rien trouvé à part ça : période de vacances pour les émissions télé).



comments powered by Disqus