Débrider, c’est gagner ?

La tribune de la semaine ;

# Niveau sorties DVD/BR françaises, le programme d’Août 2011 chez HK Vidéo avec du kung-fu photoshoppé en 1 postures et 2 variantes. Toujours en Août, du Takashi Miike inédit avec Zebraman 2 ou le fascisme J-popien, et God’s Puzzle (remarquez comment le visuel actuel ne dit pas qu’il s’agit d’une rom-com pompeuse). Deux films qui étaient originellement prévus pour le printemps 2011.

# Pendant ce temps-là, des bandes-annonces françaises à découvrir : le thriller coréen The Murderer, et surtout, le blockbuster (nippon) Space Battleship dont le titre d’exploitation en France se sépare bizarrement du nom de ce vaisseau spatiale, Yamato. Ça sonnait peut-être trop niakouay. Comme le fait d’avoir une B.A qui condense tous (?) les plans spectaculaires du film, le tout brillant par l’absence surprenante des… acteurs (japaunay). En somme, du film nippon littéralement débridé. Rien de choquant.

# Spécialisé dans le cinéma japonais, le site Eigagogo arrive dans une nouvelle version. Et dans un registre voisin, un entretien autour de la rétrospective ATG, qui se tient jusqu’au 23 Juillet 2011 prochain à Paris.

# Sans doute à creuser, une piste sur la mythologie du guerrier manchot.

# Quelques chroniques publiées dans les alentours… Le Scabbard Samurai d’Hitoshi Matsumoto (dont l’offre hollywoodienne n’est qu’un remake américain de son 1er film, Big Man Japan – au mieux, il aura un droit de regard dessus) serait apparemment une sympathique comédie portant bien l’emprinte de son réalisateur. Ensuite, un retour rapide sur le cycle J-Horror programmé à Paris en Mai 2011. Enfin, du Kitano, histoire de rappeler l’esprit comique d’un réa désormais souvent regardé avec trop de sérieux.

# Terminons sur les premières minutes d’Akira dans sa version Blu-ray. Quand même.



comments powered by Disqus