(B.A) Scabbard Samurai

Hitoshi Matsumoto chez les samouraïs (clowns).

Suite à un incident, un samouraï abandonne sans autorisation sa position pour vagabonder avec sa jeune fille rongée par la honte. Recherché, ils finit par se faire capturer mais obtient une chance de pardon unique. 30 jours pour faire rire un jeune seigneur.

Nouveau film, nouvelle orientation pour un Hitoshi Matsumoto passant du mockumentary de super-héros au huis-clos mystico-absurde pour s’essayer ici à une apparence comédie légère au temps des samouraïs.

Mettant en vedette un certain Takaaki Nomi dans le rôle du père. C’est un parfait amateur, déniché par Matsumoto pour une série d’émissions TV tournant plusieurs vieux japonais en dérision (pour vous faire une idée).

Un concept télé qui semble se fondre dans ce Scabbard Samurai mettant à l’épreuve les talents comiques de cette tronche légèrement apathique, sur fond de tendresse, d’amour filial et de défis plus absurdes les uns que les autres en vue d’éveiller une réaction chez un public difficile…

Et à priori, au regard cette bande-annonce en dévoilant peut-être trop (?), Matsumoto arpente ici un terrain plus balisé que sur ses précédents films, aux tournures imprévisibles. Mais vu le passif du comique-réalisateur à surprendre, il reste à voir jusqu’où il poussera ce concept aux allures de mise en abime dans une féodalité parsemée d’anachronismes (et les premiers échos indiqueraient un film très touchant).

Arrivé sur les écrans Japonais le 11 Juin 2011, le film est prévu dans les salles françaises au printemps 2012 sous le titre Saya Zamurai. C’est IMMANQUABLE !

Sources : NipponCinema, Site Officiel
AKA Saya-Zamurai



comments powered by Disqus