La citation du jour


Alors que le Japon semble être la patrie de l’animation, c’est toujours surprenant de tomber sur ce genre de point de vue énoncé par l’une des têtes les plus réputées du domaine.

Mon film Ghost in the Shell n’a été reconnu au Japon qu’après être devenu un succès en Amérique et en Europe. Cela, dit, je crois que l’animation est toujours une forme de réalisation sous-considérée voire ignorée, que ce soit au Japon ou à l’étranger.

Et finalement, ce que nous dit ici Mamoru Oshii nous renvoit à un possible paradoxe de la production nippone actuelle, un système cross-média superficiel : capable de croiser les formats (mangas, jeux vidéo, films lives…) sans pour autant croiser leurs substantifiques moelles pour creer de nouveaux codes (oui, vous aurez remarqué qu’on est pas très loin du sujet de Ghost in the Shell).

Source : Production I.G.



comments powered by Disqus