La mythologie dans l’animation japonaise


C’est la grande curiosité du moment, ce qui devrait bousculer la plupart des communautés de fans d’anime à travers le monde, de quoi apporter une nouvelle perspective sur l’ampleur de l’animation et la sortir du cadre cliché de truk-neuneu-pour-ados-pervers…

Je veux bien sûr parler d’une conférence initiée par un doubleur américain très largement influencé par les travaux d’un certain Campbell (dont le Héros aux 1001 visages vient de paraître en France, ce qui devrait en aider quelques uns à mieux comprendre l’importance d’un Avatar). La traduction de sa présentation qui donne sévèrement l’eau à la bouche.

1. Robots géant & Super-héros
Ici, j’explique pourquoi l’Amérique est fasciné par les Super-héros tandis qu’au Japon, c’est les Robots géant. En regardant les racines mythologiques de ces 2 héros archétypaux, j’explique comment les traditions religieuses de ces cultures filtrent à travers leurs histoires animées pour créer des héros différents, Extrême orientaux et Occidentaux. Je reviens aussi sur l’évolution spirituelle de la figure du Robot Géant, de son apparition dans les anime des années 60 jusqu’à nos jours.

2. Chevaliers & Dragons
Ici, je montre les différences entre les Dragons asiatiques & européens et comment ces différences affectent le Voyage du Chevalier. J’aborde aussi l’implication psychologique de l’imagerie du Chevalier & Dragon et comment ce combat apparemment extérieur se déroule en fait à l’intérieur de chacun d’entre nous. Pour conclure, je prends comme exemple, Vision d’Escaflowne.

3. Mystiques, Prêtresses & Guerrières
Le voyage du héros vu sous une perspective féminine. Plus spécifiquement, on regarde les différences entre les voyages d’une héroïne en Amérique et dans l’animation Japonaise où l’on constate qu’il y a en Orient certaines pistes inexistantes en Occident. Ces différents types de voyages d’une héroïne trouvent leurs sources dans les différentes traditions religieuses de chaque pays. C’est ces différences qui expliquent l’existence des archétypes d’une Magicienne ou d’une Princesse dans l’animation. Pour conclure, je prends comme exemple, Revolutionary Girl Utena.

4. Equipes de Sentaï : “Tous pour Un”
Cette présentation concernent les différentes structures des équipes de super-héros en Amérique et au Japon afin de montrer que ces structures prennent source dans les différents systèmes élémentaux d’Orient et d’Occident. Puis en explorant la notion d’éléments, avec des concepts venus de l’alchimie, nous comprenons ce qui rend si puissant un robot assemblé. Pour conclure, je prends comme exemple, Wolf’s Rain.

Ça gagnera en visibilité et en impact le jour où le bouquin sortira. C’est sûr et certain.

Source : Wildgrounds



comments powered by Disqus